Le gazon synthétique pour les écoles et les crèches !

Pourquoi mettre du gazon artificiel pour aménager une école ou même une crèche ?


Les gazons synthétiques modernes offrent de nombreuses possibilités. Un vaste choix de modèles, permet de trouver celui qui s’adaptera parfaitement à l’usage qu’on lui réserve et à la configuration de son implantation. Ainsi, on pourra paysager un jardin, embellir une terrasse ou un balcon. Dans une école, il permet de créer un espace de détente dans les classes, de jeux dans la cour de récréation ou de parfaire l’aménagement d’un préau.

 

On constate que toutes les qualités de ce matériau révolutionnaire le prédestinent au milieu scolaire. Dans une école, il sécurisera les activités motrices, les aires de jeux ou de sport, les zones de détente, et ce, de la crèche jusqu’au lycée en passant par les centres aérés. D’ailleurs, force est de constater que l’idée fait son chemin et que le concept séduit de plus en plus de collectivités.

 

Les raisons de ce succès s’expliquent. Les qualités que l’on est en droit d’attendre d’une surface opérationnelle en milieu scolaire sont : sa sécurité, son confort, sa durée de vie, ainsi que son adaptabilité doublée d’un entretien facile et d’une hygiène irréprochable. Cerise sur le gâteau, il est préférable que tous ces avantages soient accessibles pour un coût abordable.


Le gazon synthétique, la solution aménagement de tous les espaces publics


gazon synthétique école, gazon artificiel école, pelouse synthétique école, pelouse artificielle école


Une pelouse synthétique est un revêtement souple, qui en plus gomme les irrégularités du sol, ce qui réduit les risques de blessures en amortissant les chutes plus confortablement qu’un tapis. Ce n’est donc pas un hasard si on le trouve dans un grand nombre de crèches. Il est donc à plus forte raison recommandé dans les écoles où les enfants courent, sautent et se bousculent parfois un peu fort. Un usage intensif auquel notre gazon synthétique résiste sans se dégrader. Malgré un déferlement d’enfants accompagné de piétinements, il conserve sa beauté et toutes ses propriétés. Lorsqu’il pleut, les enfants ne se salissent plus et ne se mouillent pas au contact de la pelouse artificielle. En effet, celle-ci est conçue pour que l’eau soit drainée. Pas de flaque donc et une surface opérationnelle très vite puisqu’il faudra peu de temps au gazon artificiel pour sécher.

 

Les gazons synthétiques modernes doivent répondre à des normes strictes. Les matières qui le composent sont toutes hypoallergéniques et sont soumises à des tests afin de vérifier qu’elles ne provoquent aucune abrasion lors des chutes. Si l’on ajoute à cela un entretien sans produit chimique, on obtient une surface à la fois saine et sûre.


Le gazon synthétique et l'hygiène


Une bonne hygiène commence par un entretien rigoureux. Celui de la pelouse synthétique est facile, un avantage qui permet d’optimiser les résultats en matière d’hygiène simplement. En effet, il suffit de se munir d’un chiffon, d’une pelle ou d’un aspirateur pour enlever tous les déchets. Ensuite un passage au jet d’eau et c’est terminé. Pour lui conserver son bel aspect, on lui offrira un coup de karcher de loin en loin. Ce dernier offre en effet le double avantage de redresser les fibres et de nettoyer en même temps.

 

En milieu scolaire, on peut assainir le gazon avec un désinfectant dédié, sévère avec les bactéries et inoffensif pour les humains si petits soient-ils et même pour les animaux de compagnie. Cette opération peut se faire autant de fois que nécessaire, sur l’ensemble du gazon, ou simplement une partie, par simple vaporisation.


Une surface ergonomique dans une école


gazon synthétique crèche, gazon artificiel crèche, pelouse synthétique crèche, pelouse artificielle crèche


Contrairement au gazon naturel, la version naturelle est fonctionnelle dès que la pose est achevée. À partir du premier jour et pour de longues années, elle résiste sans broncher aux jeux de ballons, roulades, piétinements et autres débordements enfantins sans que ni ses propriétés ni son esthétique n’en soient affectées. Qu’il pleuve, vente ou neige, ou encore que le soleil soit ardent, elle ne varie pas et reste immuablement verte et fournie comme au premier jour. Sans compter que la performance est obtenue avec un entretien simplifié.

 

Dans le cadre d’une rénovation, on notera que la pelouse artificielle peut se poser sur tous les types de supports, de la terre au carrelage, en passant par le ciment. Sa souplesse permet de l’ajuster avec précision même dans les recoins les plus improbables. Quelle que soit son exposition, ce revêtement ne se dégrade jamais qu’il soit exposé, au vent, au froid, à la pluie ou à un rayonnement solaire intense. Son extrême adaptabilité, couplée à une résistance à toute épreuve, permettent une installation simplifiée quelles que soient les conditions du terrain ou de l’environnement climatique. Et ce avec l’assurance de règles d’hygiène, de confort et de sécurité respectées.


La beauté et le confort en plus


Il ne faut pas sous-estimer les effets de l’esthétique sur le bien-être et l’épanouissement de tous et en particulier celui des jeunes. Les gazons synthétiques modernes sont à à la fois de belle tenue et d’une apparence qui n’a plus de commune mesure avec l’aspect rêche et criard de ses débuts. Aujourd’hui, les architectes paysagers les plus exigeants le recommande chaleureusement. Une montée en gamme réussie grâce à d’impressionnantes avancées technologiques. Parmi les gazons synthétiques de qualité, il existe diverses versions dont la taille des brins et les teintes varient selon l’usage, dans une école il est conseillé de choisir des brins plutôt courts, plus faciles d’entretien et très résistants. Il suffira ensuite de déterminer quelle teinte de vert est la plus appropriée dans l’environnement. Vous disposerez ainsi d’une surface technique à la fois ergonomique et esthétique.


Le gazon synthétique face à la règlementation


Dans la sphère privée il n’existe aucune règlementation qui statue sur les aménagements extérieurs. Chacun est libre de ses choix dans la mesure où ceux-ci ne représentent pas de menace pour l’entourage. À contrario, les aménagements des lieux publics sont encadrés par la loi ainsi qu’un grand nombre de recommandations. Ain si l’on apprend que les instances compétentes c’est-à dire la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) ont émis un classement des sols en trois catégories. Béton, bitume, enrobé, terre battue et pelouse naturelle forme la catégorie des sols à base de matériaux compacts. Sable, gravillons et copeaux de bois se regroupent sous l’appellation de matériaux fluents. Enfin, les sols synthétiques répertorient, les dalles, les revêtements de sol coulés et les gazons artificiels.

 

Si la DGCCRF, ne recommande explicitement au type de surface, elle pointe tout de même que les sols synthétiques sont sont qui conviennent le mieux aux zones d’impact, grâce à leur capacité à amortir les chutes.

 

D’autre part la DGCCRF, relève six critères essentiels à retenir pour l’aménagement des espaces publics, surtout s’ils sont destinés à l’enfance. Sans surprise, on notera la souplesse qui permet un amortissement efficace, la longévité et la stabilité du matériau employé, un séchage rapide, des propriétés anti dérapantes satisfaisantes, une surface non abrasive et facile d’entretien.

Force est de constater que le gazon synthétique fait là aussi un parcours sans faute. Ceci explique qu’il soit de plus en plus préconisé dans des établissements dédiés à l’enfance.


Du gazon synthétique pour les tout-petits


gazon synthétique, gazon artificiel, pelouse synthétique, pelouse artificielle


En 2018, on recensait 300 000 assistantes maternelles et 12 200 crèches sur le sol français. Et depuis leur nombre est en augmentation constante. Au sein de ces structures, la pelouse artificielle trouve toute sa place. Elle permet de définir des coins de verdure à la fois confortables, sûrs et hygiéniques. Les tout-petits peuvent à loisir s’y reposer, y jouer ou s’entraîner à la motricité sans aucun risque.

Cette herbe artificielle présente aussi l’avantage d’être facile à nettoyer. Ce qui n’est pas un détail, si l’on considère que les petits accidents de types renvois ou fuite de couche ne sont pas rares. Dans ces cas de figure, un peu d’eau suffit à tout faire disparaitre. Enfin, une simple pulvérisation des fibres avec un désinfectant spécial et totalement inoffensif finit le travail dans le respect le plus strict des règles d’hygiène et sans effort. Placée à l’extérieur, ce revêtement permet une utilisation en continu. Par exemple, Il ne faudra pas longtemps après une averse pour que les bouts de choux puissent retourner jouer dehors tout en restant secs et propres.

Pour conclure, on notera la capacité du gazon synthétique à se trouver à son aise sur tous les types de surface, à être opérationnel dès la pose finie et à s’adapter à tous les budgets.


Une solution économique pour l'aménagement des écoles et crèches


Le volet économique doit inévitablement être abordé car il est un paramètre important pour la prise de décision finale. Eh bien, là aussi, le constat est sans appel, le gazon synthétique est un revêtement durable qui reste en place sans se détériorer pendant au moins 20 ans et même dans le cas de figure qui nous occupe c’est-à dire une utilisation intensive.

 

Lorsque l’on envisage une installation ou une rénovation en milieu scolaire, elle l’est toujours sur le long terme. Si l’on prend en compte son coût et qu’on le rapporte à sa longévité et aux économies réalisées sur l’entretien, on réalise très vite à quel point sa compétitivité est intéressante.

 

Hygiénique, pratique et durable, le gazon synthétique est économique, écologique et esthétique. C’est donc logiquement qu’il tend à se démocratiser, au sein des établissements scolaires, et des structures dédiées à l’accueil de mineurs.